Commandez dès aujourd'hui votre numéro 41

couv-ee41

NUMÉROS EN COURS

Commandez le Hors-série spécial anniversaire Hubble

Actualités

Cassini, c'est fini...

Cassini, c'est fini

cassini-finale-1À la seconde près à 11h55 UTC ce vendredi 15 septembre, la sonde américaine Cassini s'est définitivement arrêtée de transmettre des données depuis les alentours de Saturne. Elle a entamé son plongeon, envoyé ses dernières données et photos, et s'est désintégrée dans l'atmosphère de la géante aux anneaux.
Après 13 ans de bons et loyaux services, le transport et l'atterrissage d'une sonde sur une de ses lunes, Titan, la mission Cassini-Huygens est terminée. Beaucoup d'émotion et de larmes dans toutes les équipes qui ont travaillé sur cette sonde. Pour certains, presque 25 ans de carrière. Car n'oublions pas que Cassini-Huygens avait quitté la Terre en 1997, il y a près de 20 ans.
Encore de nombreuses données sont à étudier et nous permettrons sans doute de découvrir beaucoup de choses sur le système saturnien.
Retrouvez un dossier complet sur la mission dans notre numéro 41 actuellement en kiosque et disponible par correspondance.

cassini-finale-2 cassini-finale-3 cassini-finale-4-huygens

Metop SG : contrat signé pour les deux satellites

Metop SG : contrat signé pour les deux satellites

MetOpStéphane Israël, le CEO d'Arianespace l'a confirmé lors d'une rencontre avec la presse lors de la 21ème World Business Satellite Week organisée par Euroconsult et qui s'est ouverte hier à Paris. Les deux satellites météo Metop SG 1 et Metop SG 2 seront lancés à compter de 2021 et 2023 par un lanceur Soyouz STB. La configuration sera la même que pour Metop-C (première génération) dont le tir est programmé à l'automne 2018.
Construits par Airbus Defence and Space, les deux vaisseaux d'une masse de 4 tonnes chacun, seront placés sur orbite héliosynchrone (SS0) à 830 km d'altitude. Ils auront une durée de vie estimée de 8 ans et demi chacun et doivent permettre la continuité des observations sans rupture dans les données. Ce système de seconde génération doit pouvoir fournir des données jusqu'en 2040.
Outre une option pour le lancement d'un troisième satellite Metop SG, le contrat signé par Arianespace et Eumetsat prévoit pour l'organisation européenne des satellites météo la possibilité d'avoir recours d'une part à Soyouz ou à Ariane 6 en version 62 (deux propulseurs d'appoint). Le système polaire de seconde génération d'Eumetsat doit progressivement remplacer son prédécesseur entre 2021 et 2023 dont le dernier exemplaire, Metop-C doit être lancé en 2018. A cette même période, Ariane 6 doit monter en puissance. Le premier tir du nouveau lanceur lourd européen est annoncé pour le 16 juillet 2020.

Par Antoine Meunier

free joomla template

Espace & Exploration est disponible en kiosque ou par correspondance
Actuellement n°40 chez votre marchand de journaux
Si vous ne le trouvez pas près de chez vous, n'hésitez pas à le commander
sur le site rubrique kiosque.

Vous n'êtes pas abonné : découvrez nos formules d'abonnement.
Pour toute question, téléphonez-nous au 04.42.08.52.30