NUMÉROS EN COURS

Commandez dès aujourd'hui Le Hors-série spécial anniversaire Hubble

Actualités

Décès du 1er américain en orbite John Glenn

Décès du 1er américain en orbite John Glenn

03-John-GlennLe 8 décembre 2016, à 95 ans, s'est éteint l'astronaute John Herschel Glenn, 1er américain en orbite.

Né le 18 juillet 1921 dans l'Ohio, ce pilote du Corps des Marines américain (depuis 1942) est sélectionné en 1959 par la NASA pour faire partie du 1er groupe d'astronautes américains appelés les Mercury 7 et comprenant Alan Shepard, Gus Grissom, Scott Carpenter, Wally Schirra, "Gordo" Cooper, Deke Slayton et lui-même. Le 20 février 1962, lors de la 3ème mission appelée Mercury-Atlas 6/Friendship 7, John Glenn devient le 1er américain à réaliser une mission orbitale (les précédentes n'étaient que des vols suborbitaux) et fera 3 tours de la Terre à bord de sa capsule avant d'amerrir dans l'océan Atlantique après 4 h et 55 mn de vol.
Célébré comme un héros national (il permet enfin aux États-Unis d'égaler l'exploit de Youri Gagarine réalisé près d'un an auparavant par l'URSS), il quitte la NASA en 1964. Il sera tout d'abord dans les affaires avant de rentrer en politique et être élu comme sénateur de l'Ohio en 1974. Il effectuera plusieurs mandats et quittera définitivement la politique en 1999.
C'est en tant que sénateur que John Glenn effectuera son 2ème vol et repartira dans l'espace à bord de la navette spatiale Discovery lors de la mission STS-95 en octobre 1998 à 77 ans. Il deviendra ainsi le plus vieil astronaute ayant effectué une mission spatiale.
Il était le tout dernier astronaute du 1er groupe sélectionné encore vivant. Avec sa disparition, la page du programme Mercury se tourne définitivement. Bon voyage Mr Glenn...

02-Glenn   John-Glenn


ExoMars 2020 et ISS votées à la ministérielle

ExoMars 2020 et ISS votées à la ministérielle

Agence-Spatiale-Europeenne-ministerielle-2016Les 1er et 2 décembre dernier se déroulait le conseil ministériel européen de l'Agence Spatiale Européenne qui réunissait 22 ministres.
L'objectif : se mettre d'accord sur les programmes et projets à financer. Il y a des gagnants et des perdants dans ce genre de débat. Sur les 11 milliards nécessaires, 10,3 ont été votés. Dans les grands gagnants, il y a la ExoMars 2020 avec son rover et la continuité du programme departicipation au financement de la Station Spatiale Internationale (ISS)jusqu'en 2024.La facture d'ExoMars 2020 se montant à 436 millions d'euros a donc été validée, et c'est beaucoup plus sereinement que la continuité du programme martien européen est envisagée, notamment du côté de l'industriel Thales Alenia Space, que ce soit côté italien ou côté français.
En ce qui concerne l'ISS, le principe de continuer la collaboration jusqu'en 2024 a été votée par tous les membres contributeurs. C'est un budget de plus de 1,4 milliard qui a été approuvé. Et des discussions
vont s'engager entre l'ESA et la NASA pour une participation non financière du type "ATV" en proposant un 2ème module de service à la capsule Orion.
PRIDE ( Program for a Reusable In-orbit Demonstrator for Europe ), le successeur opérationnel de l'IXV (le petit avion autoporteur dont le vol a eu lieu en février 2015) s'appellera finalement Space Rider et a reçu aussi l'accord pour un vol en 2021, la France et l'Italie seront les contributeurs majeurs de ce programme.
La grande perdante est la mission AIM (Asteroid Impact Mission) qui devait voir l'envoi d'un orbiteur autour d'un astéroïde dit géocroiseur.
À ce jour, les plus gros contributeurs de l'ESA sont la France et l'Allemagne (près de 2 milliards chacun), suivis en 3ème position par l'Italie.

free joomla template
Espace & Exploration est disponible par correspondance En kiosque à partir du n°32 Le 4 mars

Espace & Exploration est disponible en kiosque ou par correspondance
Actuellement n°36 chez votre marchand de journaux
Si vous ne le trouvez pas près de chez vous, n'hésitez pas à le commander
sur le site rubrique kiosque.

Vous n'êtes pas abonné : découvrez nos formules d'abonnement.
Pour toute question, téléphonez-nous au 04.42.08.52.30