Commandez dès aujourd'hui en prévente votre numéro 63

Espace et Exploration n°44

couv-ee63

Le magazine papier ou numérique sera envoyé à la réception du magazine avec le routage abonnés COMMANDEZ ICI

Commandez le Hors-série spécial anniversaire Hubble

Deux acteurs sur le pas de tir

Deux acteurs sur le pas de tir

VO LauncherOne_20170912Parmi les solutions de lancements de la prochaine décennie. New Glenn et Launcher One ont fait l'objet d'une table ronde lors de la 21ème World Satellite Business Week organisée par Euroconsult en septembre dernier.
À partir de 2020, le petit monde des lanceurs spatiaux devrait être bouleversé par l'arrivée de prétendants. En Europe, l'exploitation d'Ariane 6 doit commencer d'ici moins de trois ans, la date du vol inaugural étant fixée au 16 juillet 2020. Un an plus tôt c'est Vega-C qui doit avoir réalisé son entrée en scène. Pour Ariane 6 l'ambition est d'offrir à un accès à l'orbite basse (LEO) et géostationnaire (GTO) réduite de moitié par rapport à Ariane 5 notamment (70 m€ contre 120 actuellement). C'est également à partir de 2020 que deux nouveaux lanceurs doivent théoriquement entrer en service. Il s'agit du New Glenn de la société Bue Origin dont le premier visuel avait d'ailleurs été dévoilé pendant l'édition 2016 de la Business Week. Les deux versions (deux et trois étages pour une hauteur respective de 86 et 99 m) du lanceur présentent une coiffe de sept mètres de diamètre. Utilisant sept moteurs BE-4 à propulsion Lox-méthane, le premier étage de New Glenn doit pouvoir être réutilisé une centaine de fois « avec un minimum de travaux d'entretien entre deux vols », précise Clay Mowry, CEO de Blue Origin. Le second étage emploie également la propulsion Lox-Méthane et peut être rallumable. Le troisième étage fonctionne, quant à lui, avec un moteur BE-3 (Lox-Méthane).

VO SpaceBelt_20170912   launcherOne
 

Lire la suite : Deux acteurs sur le pas de tir

free joomla template