NUMÉROS EN COURS

Commandez dès aujourd'hui Le Hors-série spécial anniversaire Hubble

Actualités

Thomas Pesquet : ses toutes dernières heures au sol

Thomas Pesquet : ses toutes dernières heures au sol

conference-Pesquet-1Dans les toutes dernières de l'astronaute Thomas Pesquet, un grand moment pour lui et pour tous les médias : la conférence de presse du mercredi 16 novembre. C'est à ce moment-là qu'on le présente, derrière la vitre quarantaine oblige, aux médias, famille et amis venus sur place à Baïkonour, comme faisant partie de l'équipage principal. Un moment où nous pouvons poser des questions sur sa mission mais où le timing est très contrôlé.
Puis le jeudi 17 novembre se sont enchainés l'habillage et l'installation dans le Soyouz.Tout d'abord, les 3 astronautes ont quitté l'Hôtel des Astronautes situé au TsPK (centre d'entraînement des astronautes à Baïkonour) sur une musique choisie pour la circonstance vers le bus violet qui les amènera au bâtiment 254. C'est dans celui-ci qu'ils vont être mis en tenue pour le vol.
Moins de 3h après, l'habillage terminé, les cosmonautes/astronautes sont sortis dans le traditionnel scaphandre blanc (en l'occurrence ici il était revêtu d'une "sur-combinaison- molletonnée compte tenu du froid de l'hiver), sont passés une dernière fois devant leurs familles, amis et médias. Face aux officiels de la Commission d'Etat, ils ont reçu et accepté officiellement leur mission. Ils sont de nouveau allés prendre le bus violet qui, cette fois-ci, les a emmenés vers leur vaisseau Soyouz.
Sur place, de nombreux français avaient fait le déplacement en plus de la famille : des amis pilotes d'Air France de Thomas, mais aussi des passionnés spécialistes des réseaux sociaux.
Tous ont vécu d'intenses moments tout en observant un Thomas souriant, mais que l'on sentait plus grave et déjà concentré sur son décollage.

conference-Pesquet-3 pesquet-sortie-hotel pesquet-scaphandre


Galileo : 4 d'un coup !

Galileo : 4 d'un coup !

ariane5-GalileoÀ 14h06 et 48 sec (heure de Paris), l'Ariane 5 VA233 va s'élever dans le ciel de Guyane au départ du Centre Spatial Guyanais emportant à son bord 4 satellites Galileo d'un coup.
Une première puisque jusqu'à présent tous les satellites de cette constellation ont été envoyés dans l'espace grâce au lanceur Soyouz, que ce soit avec un départ de Guyane ou de BaÏkonour.
Ces 4 satellites ont été nommés Antonianna, Lisa, Kimberley et Tijmen d'après les noms de 4 enfants qui ont gagné un concours de dessins.

free joomla template
Espace & Exploration est disponible par correspondance En kiosque à partir du n°32 Le 4 mars

Espace & Exploration est disponible en kiosque ou par correspondance
Actuellement n°36 chez votre marchand de journaux
Si vous ne le trouvez pas près de chez vous, n'hésitez pas à le commander
sur le site rubrique kiosque.

Vous n'êtes pas abonné : découvrez nos formules d'abonnement.
Pour toute question, téléphonez-nous au 04.42.08.52.30